•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Le projet artistique du Chalet Mauriac :

13-14
Photo © Gilbert Alban / Région Aquitaine

Le Chalet Mauriac, lieu de villégiature fréquenté par François Mauriac dans sa jeunesse, appartient aujourd’hui à la Région Aquitaine. Il est désormais un espace dédié aux écritures numériques et contemporaines, reliant ainsi mémoire littéraire et inspiration nouvelle.

Afin d’affirmer la place de la création dans un projet de revitalisation du chalet, la Région voue cet espace à toutes les formes contemporaines d’écriture : écriture numérique, graphique, littéraire, cinématographique, audiovisuelle, dramatique, musicale, etc. Une attention particulière est portée aux projets d’auteurs qui utilisent les nouveaux supports d’écriture et interrogent leurs processus narratifs (hypertexte, transmedia, etc.).

La Région Aquitaine a confié à Écla Aquitaine la programmation et la mise en œuvre des résidences d’écriture du Chalet Mauriac. Conformément aux missions de l’agence, en particulier aux préoccupations de soutien à la création contemporaine, ces résidences s’adressent en priorité aux auteurs des domaines du livre et de l’édition, ainsi que du cinéma et de l’audiovisuel.

Une place particulière est réservée aux artistes (qu’ils soient écrivains, dessinateurs, scénaristes, dramaturges ou plasticiens) porteurs de projets numériques ou transmedia.

Le Chalet Mauriac disposant de 5 chambres, 5 artistes peuvent être accueillis en même temps, sur des projets communs ou distincts. À l’issue de la première année de fonctionnement du chalet, nous avons constaté que la mixité des genres, des origines géographiques et des générations étaient grandement appréciée des résidents et porteuse de curiosité et d’enrichissement mutuel. Cette mixité transartistique sera donc recherchée dans la gestion du planning des résidences.

Tous les auteurs bénéficient d’un accompagnement artistique, sur place au Chalet Mauriac, et dans la préparation de leur projet de résidence, par les équipes d’Écla. Ils sont soutenus dans leur recherche d’interlocuteurs et de rencontres professionnelles ou publiques.

Ils sont accueillis de 15 jours à deux mois, afin d’engager un travail d’écriture, d’approfondir une réflexion personnelle et de partager un projet avec d’autres créateurs. Il s’agit de leur offrir des conditions de travail privilégiées, dans ce chalet du XIXe siècle particulièrement propice à l’écriture, entouré d’un immense parc arboré et situé en lisière du Massif forestier landais.

Côté livre, des appels à candidature annuels sont ouverts aux auteurs et traducteurs français ou francophones, des opportunités de résidence sont également réservées aux auteurs aquitains et aux opérateurs culturels et éditeurs aquitains, ayant un projet de création ou d’édition spécifique.

En lien avec le soutien à la création cinématographique portée par la Région et les départements, les résidences cinéma accueillent cinéastes, scénaristes et collaborateurs de création pour les accompagner dans l’écriture et le développement de leur 1er, 2e ou 3e long métrage, tous genres confondus.

En collaboration avec l’Agence régionale pour le spectacle vivant (Oara), la résidence peut également accueillir des équipe développant des projets dans les domaines du théâtre et du spectacle vivant. De la même manière, à l’initiative du Frac, artistes et plasticiens pourront être amenés à séjourner au Chalet Mauriac.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Contacts :

Aimée Ardouin
Coordination générale Chalet Mauriac
Programmation des résidences numériques

tél. 06 95 61 10 06
aimee.ardouin@ecla.aquitaine.fr
contact@chaletmauriac.aquitaine.fr

Corinne Chiaradia
Programmation résidences littéraires
corinne.chiaradia@ecla.aquitaine.fr

Séverine Amidieu
Programmation résidences cinéma
severine.amidieu@ecla.aquitaine.fr

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••