••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Adrien Charmot :

Réalisateur, en résidence d’écriture cinématographique au Chalet Mauriac, du 1er au 13 juillet 2015.
 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Biographie :

Adrien Charmot naît en 1983 dans la Nièvre qu’il quitte à 18 ans pour des études de cinéma à Paris. Il commence à travailler comme scripte sur des courts-métrages de fiction. Parallèlement, il s’intéresse à l’écriture documentaire et intègre CREADOC à Angoulême (Master de réalisation documentaire).


Adrien Charmot © Jean-Michel Sicot

Adrien Charmot © Jean-Michel Sicot



Il y réalise Les encombrants un documentaire sonore nominé au festival Longueur d’ondes à Brest en 2007, puis l’année suivante, L’innocence, un documentaire de création autobiographique sélectionné dans les festivals (Corsica Doc, Rencontres Internationales Henri Langlois, Festival international de La Rochelle …) et primé aux 18ème Rencontres du Film Documentaire Traces de Vies à Clermont-Ferrand et au Festival Jean Rouch à Paris.

Il crée l’association L’Œil lucide, qui œuvre à la diffusion de film documentaire en Dordogne et au soutien à la création. Son dernier film, coréalisé avec Jenny Saastamoinen, Quand j’étais papillon, s’intéresse à la question de la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap mental. Adrien Charmot est aujourd’hui en développement d’un long-métrage documentaire.
 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Projet en résidence :

« Les Oiseaux de passage (titre provisoire) : Ils ont la vingtaine et vivent à Bordeaux dans des squats, des appartements ou dans la rue. Ils sont zonards, héritiers des « punks à chiens » des années 90. Ils sont alcooliques ou toxicomanes. Ils vivent de la manche, de petits boulots et des aides sociales. Ce film raconte leurs trajectoires, leurs désirs et leurs difficultés à s’ancrer dans un monde qu’ils ne connaissent qu’hostile et inhospitalier. Quels liens entretiennent-ils encore avec leur propre famille? Comment vivre avec les douleurs du passé? Comment sortir de l’errance? Quelle place veulent-ils prendre dans notre société ? » – Production : l’atelier documentaire.
 
 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Filmographie :

L’innocence, documentaire de création / 62′
Prix : Prix Mario Ruspoli au Festival Jean Rouch, Prix des Formations aux rencontres documentaires Traces de vie de Clermont- Ferrand, Prix du scénario aux Rencontres Henri Langlois de Poitiers, Clé D’or Festival Ciné-Vidéo Psy de Lorquin
Festival : Festival international du film de La Rochelle > Festival du Film de famille (Saint- Ouen), Doc’Ouest (Pléneuf Val André), Corsica Doc (Ajaccio), Rencontres internationales Sciences et Cinéma (Marseille), Escales Documentaires (La Rochelle), Images de justice – Comptoir du Doc (Rennes), Peuple et Culture Corrèze

+56, documentaire de création / 5′ / collectif 100jours

Quand j’étais papillon, documentaire de création / 51′ / l’oeil lucide

Les encombrants, documentaire de création sonore / 28′ / creadoc
3ème Prix – Festival Longueur d’ondes à Brest, Là-bas si j’y suis/France Inter, les sentiers de la création/France Culture
 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••