•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Cécile Léna :

En résidence d’illustration du 16 au 30 novembre 2015, dans le cadre d’un partenariat
entre Écla Aquitaine et Lettres du Monde,
en préambule de la 1ère édition des Rencontres du Carnet de voyage, une écriture du monde,
les 4, 5 et 6 décembre 2015 au Marché des Douves à Bordeaux,
manifestation co-organisée avec les éditions Élytis.
 

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Biographie :

Cécile Léna © DR

Cécile Léna © DR

Scénographe et créatrice de costumes, diplômée de l’École Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg – TNS, Cécile Léna conjugue son métier à des activités de plasticienne, de dessinatrice.
En tant que scénographe, elle a conçu les décors et costumes de pièces pour de nombreux metteurs en scène : Catherine Marnas, Anna Nozière, Betty Heurtebise, Philippe Delaigue, Anton Kouznetsov, Michel Deutsch, Jean-Marie Machado, Brigitte Jacque, Géraldine Bénichou, Gilles Gleize, Nabil El Azan, Thibault Lebert, Patrick Ellouz. Elle a été l’assistante d’Emannuel Peduzzi, de Mine Barral Vergez, d’Antoine Dervaux sur des spectacles de Jacques Lassalle, Jean Luc Revol, Michel Raskine.

Son œuvre de plasticienne est une déclinaison de son travail de scénographe autour de maquettes mises en scène, en son et en lumière. L’exposition «L’Espace s’Efface» créée en janvier 2008 tourne depuis dans de nombreux lieux).
Ses carnets de voyage, dessins de visages lointains – Inde, Chine, Laos, Cambodge, Thaïlande, Vietnam, Estonie, Lettonie, États-Unis, Grèce, Italie, Pakistan, Russie – ont été exposés de nombreuses fois.
Elle est amenée à dessiner une collection en laque du Vietnam pour la compagnie Atlas Cargo et conçoit ses stands pour les salons Maison & Objets.
Elle a illustré des ouvrages chez divers éditeurs (Flammarion, La main à la pâte, Le Pommier, Dans le tourbillon de la vie) et dans le magazine L’art de voyager.
En 2009, elle réalisera les illustrations d’ouvrages édités chez Élytis.
Parallèlement à ses activités artistiques, Cécile Léna assure des formations professionnelles dans différentes écoles de Bordeaux, Université Bordeaux III, LIMA, Créasud – École de Condé, ECV, ADAMS, centre de formation des techniciens du spectacle.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Projet en résidence :

« J’ai aujourd’hui un projet pour l’arrivée en 2017 du nouveau TGV à Bordeaux. Ce projet porte le titre (provisoire) de Free Ticket.
Il s’agirait d’installer dans une gare – celle de bordeaux, un compartiment de « wagon », un « extrait » de train indien, péruvien ou chinois. Ce décor ultra réaliste serait accessible aux voyageurs et offrirait trois ou quatre places pour un voyage fictif, connecté et immersif de quelques minutes – 4’30 aller/retour pour Bombay.
Le voyageur qui attend son vrai train, prend un ticket, s’installe et devient alors un spectateur quelques minutes durant. Dans le compartiment du son, une sensation de vitesse, un paysage en trompe l’œil défile par la fenêtre, un message fantôme s’affiche sur la buée de la vitre, le spectateur peut y répondre, devant lui une maquette qui serait le paysage miniature d’une scène de gare, il peut choisir l’histoire ou se laisser transporter. Au travers d’un scénario multiple, le voyageur sera le témoin d’une histoire intense dans un voyage immobile pour le bout du monde…
Une équipe va m’accompagner dans la réalisation de ce projet.
Des chercheurs de l’INRIA pour le développement de la partie « connecté » et tout ce qui concernera la réalité augmentée, un créateur vidéo, un scénariste, un créateur sonore, des constructeurs, un designer de service, etc.
Ce projet encore tout neuf nécessite un long temps de préparation et d’écriture. Je travaille depuis plusieurs années avec Loïc Lachaize, créateur sonore mais aussi conseillé technique pour tout ce qui concerne la partie électronique de mes installations. Il est pour moi, un véritable partenaire dans mes recherches et dans le développement d’une forme artistique nouvelle.
 »
 

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••