•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Chalet Mauriac, propriété de la Région Nouvelle-Aquitaine,
Résidences d’écritures programmées par l’agence régionale Écla

Capture d’écran 2016-02-23 à 18.24.14

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Programmation 2016 des résidences du Chalet Mauriac :

Résidences OARA

Renaud Cojo
Jean-Philippe Ibos

Capture d’écran 2016-02-23 à 11.19.56



Heli Allik Eva Almassy  – Yossi AviramLuc BattistonEmma BenestanFeriel BenzouaouiPhilippe BoisnardLucie BorleteauNelson Bourrec CarterP-V CabourgRémi ChecchettoRenaud CojoSylvie Deshors – Alice Douard – Léa DucréMatthieu Duperrex – Anne Duprez  – Jonathan Garnier Hortense GautierEdward GauvinThomas Gosselin –  Michel GuayGuillaume GuéraudBenjamin HoguetJean-Philippe IbosSimon KansaraSébastien LaurierVanessa LépinardMarcus MalteFrédéric MalenferNora Mandray – Lætitia MiklesYves MimautLéa MysiusChristophe PelletJelena PtroricBastien SanchezStéphane ServantIsabelle SolasÉmilie TarascouLucas Vernier –  Jo WitekPatrick Wong

Les entretiens Éclairs
Au début de chaque résidence d’auteurs au Chalet Mauriac, un entretien est mené par la revue Éclairs, la revue numérique d’Écla. Ces entretiens, qui exposent le projet d’écriture des auteurs accueillis à Saint-Symphorien, sont des sortes de « mises en bouches » de chacune des résidences d’écritures.
Ils sont à lire ici !
 
Les entretiens écrits :
À la fin des périodes de résidence d’écriture de chacun des auteurs de la filière livre, un entretien écrit est mené par un professionnel en région. Cet entretien permet de revenir sur le projet et la résidence de chaque auteur accueilli au Chalet Mauriac et d’en garder mémoire.
À lire ici. 

Les Portraits sensibles :
Le chalet de la Création est une collection de portraits vidéo, de résidents accueillis au chalet Mauriac à Saint-Symphorien.
À visionner ici


•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••