•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Lætitia Mikles :

Réalisatrice, en résidence d’écriture cinématographique, 
pour son projet Quatre Mains (titre provisoire)
du 14 au 28 novembre 2016

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Biographie :

Lætitia Mikles

Lætitia Mikles


Née en 1971, Lætitia Mikles est documentariste, critique de films et enseigne l’histoire du documentaire. Elle a suivi des études de sociologie et d’audiovisuel et a été lectrice de scénarios pour Arte et Canal+. Elle collabore depuis 1998 à la revue de cinéma Positif où elle publie régulièrement des articles sur le documentaire de création. Elle réalise en 2001 son premier documentaire Lucie va à l’école suivi de Touchée et De Profundis.
En 2007, elle tourne le portrait de la réalisatrice japonaise Naomie Kawase, Rien ne s’efface. Son lien avec le Japon l’amène à réaliser Kijima Stories.

Entretien Éclairs, la revue numérique d’Écla Aquitaine :
« L’autre Helen Keller »
propos recueillis par Christophe Dabitch.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Projet en résidence :

« Helen a 20 ans et elle a un rêve : aller à l’université pour décrocher un diplôme. Mais Helen est sourde. Et aveugle. Elle ne peut communiquer que par une langue des signes tactile qu’Ann, sa professeur, lui a apprise. Ann a 33 ans, elle est ombrageuse et obstinée. Ensemble, les deux femmes vont réussir surmonter les préjugés des professeurs, faire valoir leurs idées et connaître l’amour : Ann avec l’éditeur Macy. Puis Helen avec le jeune Peter. L’amitié des deux femmes résistera-t-elle à tout et contre tous ?  »
 

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Filmographie :

Et là-bas souffle le vent, France / 2015 / Coproduction Alter Ego / Night Light / BIP TV / 59 ‘
Des chemins, Laurent Pariente en a suivi de toutes sortes.
Le chemin tortueux de la fugue, très jeune. Puis, très vite, les chemins obliques de la création plastique. Laurent a offert aux spectateurs des parcours labyrinthiques dans lesquels perdre pied. Des dédales d’argile, des labyrinthes de craie… Un jour, Laurent Pariente a bifurqué : il est devenu chef cuisinier à New York. On ne se promenait plus dans son œuvre, on la goûtait, on l’absorbait. Pour lui, ces tracés multiples forment un seul et même parcours ; il continue de creuser le même sillon de la création, et de l’émerveillement.
Avec l’aide au développement de Ciclic-Région Centre, l’aide à la production du Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, avec le soutien du CNC et de la Procirep – Angoa, Accompagné par l’agence régionale Écla.

Kijima StoriesFrance / 2013 / documentaire / 30′ / Night Light, Les Films d’Ici, La Facture
Un mystérieux dessinateur part dans le nord du Japon à la recherche de la figure fuyante et fantasmée d’un yakuza repenti. Au fil des rencontres, l’enquête se double d’un autre récit, composé de dessins et de furtives séquences d’animation.
Avec le soutien du CNC, de la Région Aquitaine, du Département des Pyrénées-Atlantiques, de la Scam, de la Sacem et du Fresnoy.
Prix du public du Meilleur court-métrage français au Festival de Films de Femmes de Créteil 2014.
Prix du meilleur film Euskadi-Aquitaine du Hendaia Film Festival 2014.

Rien ne s’efface, France / 2008 / documentaire / 52′ / Zeugma Films
Trois cadeaux. Trois moments de confidence autour du cinéma. Au fil de ces trois rendez-vous, la réalisatrice japonaise Naomi Kawase (Grand Prix du festival de Cannes en 2007) révèle le lien sensible et vital qui la lie au cinéma. Ce questionnement intime dévoile l’univers de la cinéaste. Il interroge aussi notre propre rapport au monde, la fragilité de ce qui nous entoure, la fuite du temps et tout ce qui, malgré tout, s’arrache à l’oubli.

De Profundis (hommage rendu à la Chartreuse du Vaucluse engloutie dans les eaux d’un lac du Jura, en co-réalisation avec Olivier Ciechelski, 52 mn, 2004)

Touchée (conversations en langue des signes tactile de personnes sourdes et aveugles, 26 mn, 2003)

Lucie va à l’école (l’intégration scolaire en école maternelle ordinaire d’une petite fille trisomique, 52 mn, 2001)

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••