•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Rémi Bassaler :

Réalisateur, en résidence d’écriture cinématographique, 
pour son projet de long métrage La Déserteuse
du 1er au 8 juillet 2019

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Biographie :

Rémi Bassaler – DR

Originaire de Corrèze, Rémi s’installe à Paris pour étudier à Sciences Po. C’est à ce moment que le 7ème art entre dans sa vie. Il s’occupe du cinéclub de Sciences Po, créé un festival de court-métrage (Semaine du Cinéma de Sciences-Po) et monte un blog d’analyse de films. Il travaille ensuite pendant quelques mois aux côtés de Paulo Branco chez Alfama Films puis intègre le département réalisation de la Fémis en 2012. Il y réalise plusieurs court métrages, de fiction et documentaire. En 2017, son documentaire de fin d’études est sélectionné aux Visions du Réel de Nyon en compétition internationale. Depuis la sortie de la Fémis, il réalise un nouveau court métrage Garde tes larmes (en cours de finition).

Il travaille sur l’écriture de son premier long-métrage La déserteuse (produit par Capricci). Fin 2018, le long-métrage Paris est à nous qu’il a co-écrit avec Elizabeth Vogler est acheté par Netflix pour une diffusion mondiale en février 2019.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Projet en résidence :

« La déserteuse est mon projet de premier long-métrage. Écrit en collaboration avec Marie-Stéphane Imbert, le récit s’accroche au point de vue de Camille Dumont, une mère de famille dévouée et médecin généraliste. En vacances avec sa famille à Marrakech, Camille est appelée au chevet d’une vieille marocaine originaire du Sahara. Avant de mourir, Mounira confie à Camille un objet étrange : sa main droite, amputée et momifiée. Plutôt que de rentrer en France avec les siens, Camille se met en tête de ramener la main à la famille de Mounira. S’engage alors un périple à travers le désert marocain durant lequel Camille va perdre toutes ses certitudes. »
 

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Filmographie :

La déserteuse,fiction en cours d’écriture, auteur-réalisateur
Capricci
Projet sélectionné à la Bourse d’Aide au Développement du Festival Cinémed (2017)
Aide à l’écriture de la région Nouvelle-Aquitaine
 
Paris est à nous, co-scénariste, fiction 82’
réalisé par Elizabeth Vogler
Anna rate le vol qu’elle aurait dû prendre pour retrouver Greg à Barcelone. L’avion s’écrase sans elle. Prise dans le vertige d’une mort évitée de peu, elle s’éloigne de la réalité et du présent. Alors que son couple se désagrège, Paris devient le miroir de sa détresse.
Acquisition Netflix / Diffusion en février 2019
 
Garde tes larmes, 2018, court métrage, Les Idiots
fiction 22’ (en post-production)
avec Marc Barbé et Marie Mottet
« Garde tes larmes est l’histoire d’un vieil homme et d’une jeune femme qui ne s’apprécient pas beaucoup. Entre eux, une moto accidentée qui appartenait à une personne qu’ils ont tous les deux beaucoup aimé. D’un commun accord, ils décident de lui rendre hommage en donnant une sépulture à cette moto. S’engage alors un véritable périple à travers la forêt durant lequel le vieil homme et la jeune femme vont devoir accepter leurs différences, tout en franchissant les obstacles concrets sur leur route. « 
 
Un rêve chinois, 2017, documentaire 30’, Fémis
« En banlieue de Pékin, une communauté de Mongols s’occupe des chevaux de course d’un millionnaire chinois. Entre tâches répétitives et rêves de retour au pays, le temps semble figé. Pourtant, derrière les murs du haras, la Chine continue à se métamorphoser au grand galop. »
Sélectionné aux Visions du Réel 2017 de Nyon / Compétition Internationale
Festival Traces de Vie 2017 de Clermont-Ferrand / Compétition nationale
Rencontres Internationales Paris-Berlin
 
Invisible, 2016, fiction 9’
Caïmans Production
avec Grace Seri, Adèle Ado, Marie Mottet
« Olivia, une jeune femme sans-papiers, vient d’être embauchée en tant que femme de ménage dans un hôtel parisien. Que ce soit au travail ou en dehors, elle est constamment renvoyée à la nécessité de passer inaperçue, notamment par sa collègue et amie Jocelyne qui l’a accueillie à son arrivée en France. Mais Olivia étouffe et sent un désir irrépressible monter en elle, alors qu’un contrôle de police inattendu s’opère dans l’hôtel. »
Diffusé sur Arte le 2 mars 2017 et sur le site Arte +
Lauréat du Prix Serge Daney 2017
Festival Max Ophuls 2017 de Sarrebruck – Panorama
 
Que le ciel tombe, 2016, fiction 30’, Fémis
avec Valentine Cadic, Sigrid Bouaziz, Lou Castel
« Ariane, 17 ans, vient de rejoindre une communauté de femmes vivant dans un château abandonné au coeur de la forêt. A leur tête, un vieil homme étrange et secret. Initiée au mystère que renferme la forêt, Ariane va découvrir que cet homme et ces femmes sont liés par un même destin, un but à accomplir. »
TIFF (Taipei International Film Festival) 2017 – Panorama
 

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••